Nouveaux cas de recours au travail temporaire

Le 7 septembre dernier, le SETT (Syndicat des Entreprises de Travail Temporaire) et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC et CGT-FO) signaient un accord mettant en œuvre deux nouveaux cas de recours à l'intérim prévus par la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005.

Cette dernière a en effet introduit pour la première fois des cas de recours liés à la situation personnelle de l’intérimaire :

  • « assurer un complément de formation professionnelle »,
  • « faciliter l’embauche de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles particulières ».

François Michon propose sur son blog une synthèse de l'accord et le met en perspective en indiquant notamment les positions des partenaires sociaux.

Advertisements

0 Responses to “Nouveaux cas de recours au travail temporaire”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Tous les billets peuvent être partiellement cités sous réserve de mentionner le nom de l'auteur et sa source. En revanche, leur reproduction intégrale doit être soumise à l'autorisation expresse et préalable des auteurs.

Autopromo



chez La Découverte
collection Repères

S’abonner à surlemploi


Cliquer sur l'icône pour souscrire au fil RSS


Si vous préférez recevoir les mises à jour par email, cliquer ici.


%d blogueurs aiment cette page :