L’INSEE publie (enfin) le Bilan Formation Emploi

C'est aujourd'hui l'aboutissement d'un très long processus de publication : le numéro spécial d'Economie et Statistique consacré au Bilan Formation Emploi est diffusé à la presse. Dans ce numéro, j'ai rédigé avec Claude Minni un article sur "L'emploi des jeunes au coeur des dynamiques du marché du travail".

Sur le site de l'INSEE, le communiqué de presse est ici, le numéro d'Eco et Stat est disponible intégralement (n° 378-379), et enfin pour l'article rédigé avec Claude Minni c'est par ici.

Voici le résumé 'Eco et Stat' de l'article :

"L'analyse de l'emploi des jeunes ne saurait se limiter à la caractérisation des processus individuels d'insertion. Il faut également prendre en compte deux autres dimensions déterminantes : l'influence de la conjoncture et celle des transformations à long terme sur le marché du travail.

En premier lieu, le taux d'emploi des jeunes surréagit à la conjoncture. Au-delà de cet indicateur, les caractéristiques qualitatives des emplois sont très sensibles à la conjoncture, en particulier l'ampleur du « déclassement », la nature du contrat et le salaire. Cette très forte sensibilité à la conjoncture des conditions d'insertion des jeunes s'explique par le fait que, en tant qu'entrants sur le marché du travail, ils sont surreprésentés parmi les candidats à l'embauche.

Ceci les place également au coeur des transformations structurelles des normes d'emploi, qui s'opèrent prioritairement via les flux d'embauches. Cette seconde dimension n'est pas indépendante de la dimension conjoncturelle dans la mesure où la diffusion des contrats temporaires, facteur de volatilité de l'emploi, est un des éléments centraux des transformations structurelles des normes d'emploi."

Présentation du Bilan Formation Emploi extraite d'une note du CNIS :

"L'objectif principal des Bilans formation-emploi (BFE) est d'effectuer une synthèse d'informations pour évaluer les sorties du système éducatif et pour décrire le mieux possible le processus d'insertion des jeunes sur le marché du travail. Si l'enquête Emploi occupe une place privilégiée, d'autres sources statistiques sont aussi utilisées. Il s'agit d'une opération partenariale dont les principaux acteurs sont le ministère de l'Education, le ministère du Travail, le CEREQ et l'INSEE. Le travail de coordination est assuré par l'Insee." (la suite ici).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Tous les billets peuvent être partiellement cités sous réserve de mentionner le nom de l'auteur et sa source. En revanche, leur reproduction intégrale doit être soumise à l'autorisation expresse et préalable des auteurs.

Autopromo



chez La Découverte
collection Repères

S’abonner à surlemploi


Cliquer sur l'icône pour souscrire au fil RSS


Si vous préférez recevoir les mises à jour par email, cliquer ici.


%d blogueurs aiment cette page :