« Placement » dans Entreprise et Carrières

Carole Tuchszirer et moi avons été interrogés dans le cadre d'un dossier sur le "placement", paru dans le numéro n° 765 du 24/05/2005 d'Entreprise et Carrières. L'accès à la version web de ce dossier très complet est malheureusement réservé aux abonnés. Voici néanmoins le texte de notre entretien.

Cinq opérations de reclassement ont été confiées à des sociétés privées. Les syndicats dénoncent une sélection des chômeurs et le risque de placements forcés.
Qu'en pensez-vous ?

YF – La crainte que l'on peut avoir est clairement celle d'une prédominance des considérations financières. Par exemple, dans l'expérience Ingeus, il semble que le critère déterminant pour la sélection des chômeurs confiés à ce cabinet ait été la durée des droits à indemnisation. Les individus retenus ne sont pas des chômeurs en fin de droits, dont on pourrait pourtant penser qu'ils sont ceux qui ont le plus besoin d'accompagnement ; ce sont au contraire des individus qui sont au chômage depuis peu de temps et dont les perspectives d?indemnisation sont encore longues, car ces derniers peuvent potentiellement coûter cher à l'Unedic. En outre, le mode de rémunération de ces cabinets les conduit à préparer les chômeurs à "prendre un emploi demain", au détriment, par exemple, d'une formation qui pourrait consolider leur parcours à plus long terme.

Quel sera, selon vous, l'enjeu de la prochaine négociation Unedic qui débutera à l'automne ?

CT – Les négociations devraient se focaliser sur le PARE pour en améliorer l'efficacité sur le front du retour à l'emploi. La question d'une réorientation du dispositif ne manquera d'être évoquée pour renforcer le ciblage des prestations et l'accompagnement sur les publics les plus en difficulté. C'est, bien sûr, la persistance d'un chômage de masse qui impose un tel recentrage. Le renforcement du contrôle des chômeurs devrait également faire partie des discussions.

Les sociétés de travail temporaire arrivent sur le marché du placement avec de nouvelles pratiques, méthodes le plus souvent opposées aux pratiques des cabinets regroupés au sein du Syntec-recrutement. Faut-il s'en inquiéter ?

YF – Les grands cabinets anglo-saxons ont déjà introduit en France des pratiques d'"industrialisation" des processus de recrutement et de paiement au résultat. C'est ce marché que les sociétés de travail temporaire vont chercher à développer, en partant des catégories professionnelles qu'elles connaissent et en remontant progressivement vers le middle management. Un des risques est le renforcement de la sélection "presse-bouton" sur des critères formels, qui peut fragiliser certaines populations.

CT – Avec la fin du monopole, l'ANPE va pouvoir confier aux ETT des offres d'emploi qu'elles auront à satisfaire. Une autre question, à ce jour non tranchée, est de savoir si les ETT auront le droit de gérer, pour le compte de l'Etat, les offres d'emplois dédiées aux publics en difficulté (contrats aidés). Si tel était le cas, on éviterait alors le risque d'un service de l'emploi à deux vitesses.

Advertisements

1 Response to “« Placement » dans Entreprise et Carrières”



  1. 1 Sur l'emploi et le marché du travail Rétrolien sur mai 26, 2006 à 11:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Tous les billets peuvent être partiellement cités sous réserve de mentionner le nom de l'auteur et sa source. En revanche, leur reproduction intégrale doit être soumise à l'autorisation expresse et préalable des auteurs.

Autopromo



chez La Découverte
collection Repères

S’abonner à surlemploi


Cliquer sur l'icône pour souscrire au fil RSS


Si vous préférez recevoir les mises à jour par email, cliquer ici.


%d blogueurs aiment cette page :